Desfois, c’est laid.

Ca arrive a tout le monde de commencer a peindre son modèle, et après 2-3 étapes, maudit, c’est laid. Et ca bloque bien du monde d’en arriver là. Que faire?! « La pluie avant le beau temps », « The Faith of the Mustard Seed », appellez-ca comme vous voulez, desfois, ca a pas le choix d’etre laid avant de devenir beau.

En donnant les cours de peinture avec Patreon, je me suis rendu compte que tout le monde, peu importe leur ‘niveau’ bloque souvent sur des techniques au même point:  quand une étape donne un résultat pas beau.

C’est malheureux, parce que c’est percu comme la fin de la route, alors que c’est simplement un petit détour pour arriver a destination.  Pardonez la métaphore douteuse, mais c’est un peu ca.

Beaucoup de techniques de peinture passent par des étapes pas super, mais qui débloquent à un certain point.

Les socles de City Fight que je fais souvent en sont un bon exemple:

On vois que les étapes 3 et 4, ou il y a des mottes de bruns partout, c’est pas joli.  Et si on arrete la, on va rester convaincu que c’est pas une technique qui fonctionne, parce qu’avant les étapes 5 et 6, c’est vrai que ca ressemble à rien.

C’est le cas de plein de techniques, et ca vaut souvent la peine de continuer et de finir ce qu’on commence.

Un des plus gros avantages de la peinture de figurine, c’est que c’est très très difficle de ruiner un modèle à un stade ou recommencer deviens impossible.  Repeint un basecoat, prime par dessus, ou décape, au moins tu auras pas arreté à un pas de la victoire.

Shameless Plug #2: Pour  faire les socles, j’ai écrit un petit e-book (en anglais) la dessus il y a quelques années, que vous pouvez acheter pour un gros dollars sur Kindle en cliquant ici.

Qu'est ce que t'en penses?